© FRÉDÉRIC RAEVENS

Topiary

" Topiarius "
the art of topiary

The name TOPIARY comes from Roman times.

"Topiarus" was in fact the term used by Plinius (62-113 AD) to designate his gardeners. The art of topiary, the mastery of modelling plant structures, was already practised in the first century AD. Plinius's gardeners were Egyptian and Syrian slaves. They were already carving boxwood clumps bearing their master's initials. The Romans also produced wild animals and mythological figures. The decline of the Roman Empire marked the end of topiary art. It wasn't until the Renaissance that topiary rose from the ashes.

Contrary to popular belief, Buxus sempervirens are not the only plant species used for topiary. Many other plants can be adapted to this type of cultivation: yew, laurel, charcoal, holly, cypress, taxus, etc.

" Topiarius "

L'art topiaire, également appelé art de la sculpture végétale ou art des jardins géométriques, consiste à tailler les arbustes, les haies et les arbres en des formes géométriques précises ou en des sculptures représentant des objets, des animaux ou des personnages. Cette technique de taille de plantes est souvent utilisée pour créer des motifs ornementaux dans les jardins, les parcs et les espaces verts.

L'art topiaire peut être pratiqué à différentes échelles, allant de petits arbustes taillés dans des pots jusqu'à de grandes haies sculptées dans des parcs et des jardins publics. Les plantes les plus couramment utilisées pour l'art topiaire sont les buis, les ifs, les cyprès, les érables japonais et les houx.

L'art topiaire est une forme d'art ancienne, qui remonte à l'époque romaine. Elle est souvent associée à la culture européenne, mais elle est pratiquée dans le monde entier. L'art topiaire nécessite des compétences techniques et esthétiques pour créer des formes précises et élégantes tout en préservant la santé de la plante.